• EFFETS SECONDAIRES

    La guerre peut tout te prendre.
    Tout, jusqu’à ta couleur de peau.
    Elle fabrique des hybrides, mi-vivants, mi-
    survivants.
    Elle prend des vies, elle prend des rêves.
    Ceux qui ont la chance de garder les leurs,
    Elle leur prend le gout de vivre ou de rêver.
    Certains ont connu la guerre tellement
    longtemps qu’ils ne savent plus qu’elle existe.
    Elle a réussi à créer un eux un sentiment
    d’absence perpétuelle des possibilités.
    Ils ont tristement réussi à éliminer la
    possibilité d’une alternative. La possibilité
    d’une vie meilleure.
    Doit-on vivre parce que l’on est condamné
    à le faire ou parce qu’on doit s’accrocher au
    moindre petit espoir de survie.


    Dessin
    Hyperréalisme
    Crayon sur papier
    127cm – 108 cm
    2020